Révision à la baisse de la limitation de vitesse sur les routes secondaires

_

En vue du CISR (Conseil interministériel de sécurité routière) qui va se tenir ce 09 janvier, le gouvernement va annoncer officiellement la révision à la baisse de la vitesse maximale sur un total de plus de 400000 km de routes secondaires.

La nouvelle loi vient à la suite de la hausse de la mortalité routière en 2000 ainsi que l’augmentation de 0.9% de la mortalité en 2001.

C’est à partir du 1er juillet que cette baisse de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires sera mise en vigueur. Les routes qui sont concernées sont celles qui sont à double sens en dehors des agglomérations.

Les personnalités qui ont signé ce communiqué figurent l’ex-délégué Interministériel à la Sécurité Routière, Philippe Lauwick,Manuel Valls,Frédéric Péchenard, président de l’Automobile Club Médical de France, les ex-présidents du Conseil National de la Sécurité Routière Arnaud Jung et Robert Namias, et Éric Elkouby, membre du Groupe d’Etudes Sécurité Routière.

Ces personnalités estiment que la loi "n’aura aucun effet délétère : même les temps de route ne subiront pas d’allongement significatif puisque le trafic sera plus fluide et mieux régulé". Ils prennent à l’appui la "réduction des consommations de carburant avec le double impact économique et écologique". De plus, ils estiment qu’il est "indécent de parler de « pompe à fric » alors que respecter la limitation permet à chacun d’éviter la sanction et qu’il ne faut jamais oublier le coût humain et économique de l’accidentologie."