Volvo conduit pour vous dans les embouteillages

On sait que Volvo est un fervent défenseur des convois de voitures autonomes. On se rappelle par exemple du projet SARTRE (SAfe Road TRains for the Environment - convois routiers sécurisés et respectueux de l'environnement), qui permet de laisser sa voiture conduire à la suite d'un véhicule meneur commandé par un "vrai" conducteur. L'annonce que vient de faire Volvo est assez proche, et en dérive étroitement. Ici, il s'agit d'offrir la possibilité au conducteur de laisser sa voiture prendre les commandes dans les embouteillages.

Il s'agit donc d'une version très simplifiée du projet SARTRE, à vitesse très réduite et sans importants changements de direction.
Comment ça marche ?
Logiquement appelé "Traffic Jam Assistance" (assistant d'embouteillages), ce dispositif fonctionne via les éléments du régulateur de vitesse adaptatif, et de l'assistance anti-franchissement de ligne. Une fois l'assistant embouteillages enclenché, la voiture suit d'elle-même le véhicule de devant, conservant automatiquement une distance de sécurité. Comme pour un régulateur de vitesse, il est cependant possible de reprendre le contrôle à tout moment, par une action sur les pédales ou le volant. Ce système devrait d'après Volvo être disponible dès 2002.

Plus sécurisé et économique?
Les bénéfices de cette technologie sont multiples, d'après Volvo, à commencer par une baisse de la consommation de carburant avec des variations de régimes plus modérées et moins nombreuses. Le second avantage est d'abaisser le stress et la fatigue des conducteurs, qui passent longtemps dans les embouteillages: "Les Américains passent en moyenne 100h par an dans les embouteillages pour se rendre sur leur lieu de travail. C'est plus de deux semaines" précise le communiqué.